Dimanche 3 décembre: 1er de l’Avent, année « B »

VIENS, SEIGNEUR !

Nous sommes toujours entre deux avènements du Seigneur : toute l’histoire humaine s’achemine vers la dernière manifestation du Christ et son retour est l’événement qui dynamise chaque Avent. Un poids d’éternité est donné à l’histoire humaine et à toute vie. Un poids d’éternité nous attire « à la rencontre du Seigneur » sur les chemins de sa venue.

 

Dimanche 10 décembre: 2e de l’Avent, année « B »

LE MESSAGER DE PAIX

A notre appel, une consolation descend sur le monde, l’Eglise, et chacun de nous. Une consolation qui ne nie pas douleur et souffrance mais s’appuie sur l’amour du Dieu de la paix, le Père de notre Seigneur Jésus. Isaïe, Jean-Baptiste et saint Pierre tournent nos regards et nos cœurs vers le Christ, messager de la paix, car il est messager du Père.

 

Dimanche 17 décembre: 3e de l’Avent, année « B »

SOYEZ DANS LA JOIE

Voici le dimanche de la joie ! Joie de l’envoyé de Dieu sur qui repose l’Esprit, joie à laquelle Paul incite les Thessaloniciens, joie de Jean-Baptiste, témoin de la lumière, joie de Marie dont retentit le chant. Voici le dimanche de la joie où les croyants cheminent, le regard déjà tourné vers celui qui vient porter la Bonne Nouvelles aux pauvres.

 

Dimanche 24 décembre: 4e de l’Avent, année « B »

MARIE

L’événement majeur de l’incarnation du Fils de Dieu, ce fils de David, a été annoncé d’une manière infiniment discrète à une jeune fille qui en témoignera longtemps après à l’Eglise naissante. Dans ce témoignage, le Christ apparaît au point de confluence de deux libertés : celle de Dieu et celle de Marie. Depuis, il ne cesse d’être enfanté au monde…

Messe uniquement à 10 heures, pas de messe à 16h30
(mais célébration anticipée de la Nativité à St Jacques à 16h30)

 

Dimanche 24 décembre: Nuit de Noël

UNE GRANDE JOIE

« Oui, un enfant nous est né, un fils nous a été donné ! » : il a fait cela, « l’amour jaloux du Seigneur de l’univers ! » Cet enfant est le Fils de Dieu. Cette nuit, couché dans une mangeoire, c’est un enfant démuni. Sur la Croix, ce sera un supplicié, méprisé. Quel est donc son pouvoir sinon de sauver, lui qui est la source infinie d’une « grande joie » ?

Veillée à 23h30, messe à minuit.

 

Lundi 25 décembre: Jour de Noël

DIEU EST AMOUR

Accueillons dans la joie le messager, le Verbe qui « était auprès de Dieu » et qui est la vraie lumière du monde. Il est venu un jour du temps et vient « en ces jours où nous sommes », il vient aujourd’hui. Lui, le Premier-Né, nous « a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu ». Déjà nous est révélé l’ultime mystère dont saint Jean fera part : Dieu est amour.

Horaire du dimanche : messes à 10h00 et à 16h30

 

Dimanche 31 décembre: La Sainte Famille, année « B »

LA GRÂCE DE DIEU

De son premier à son dernier jour, la vie du Christ est obéissance au Père. Elle l’est à travers celle de Marie et de Joseph se conformant à la Loi. Elle l’est comme le fut celle d’Abraham qui « obéit à l’appel de Dieu ». Elle l’est quand il retourne avec ses parents à Nazareth : là, il grandit « rempli de sagesse et la grâce de Dieu était sur lui ».