Dimanche 1er décembre : 1er de l’Avent « A »

JE CROIS QU’IL VIENT

L’avènement du Christ concerne tous les vivants, qu’ils le sachent ou non. Aux croyants de témoigner de leur attente durant les semaines qui les séparent de Noël. Il ne s’agit pas de se préparer à une fête oublieuse de l’essentiel mais de se tenir en éveil, de déjà « revêtir » le Christ qui, seul, nous rend capables de l’accueillir au jour de sa venue.

 

Dimanche 8 décembre : 2e de l’Avent « A »

SAUVES DANS LE CHRIST

En chaque eucharistie, nous communions au désir de Dieu : nous sauver. En chaque eucharistie, nous proclamons qu’il nous sauve dans le Christ et nous acceptons « d’un même cœur et d’une même voix » de nous laisser sauver. Le Christ est le messager et l’artisan de ce salut. En chaque eucharistie, nous adhérons ensemble à notre salut en glorifiant le Père.

 

Dimanche 15 décembre : 3e de l’Avent « A »

REJOUISSONS-NOUS !

Dimanche de la joie : la première lecture évoque la joie de la venue de Dieu : « Le désert et la terre de la soif, qu’ils se réjouissent! » La deuxième lecture parle d’une joie gagnée dans la patience : « Voyez le cultivateur… » L’évangile, enfin, laisse entrevoir la joie de Jean Baptiste: Jésus est celui qui doit venir. Qu’il soit notre joie aujourd’hui !

 

Dimanche 22 décembre : 4e de l’Avent « A »

VERS CELUI QUI VIENT

L’Eglise est tournée vers celui qui vient : la liturgie de la Parole la fait adhérer au « signe de l’Emmanuel ». Ce « Dieu-avec-nous », elle l’accueille dans le signe de la liturgie. Qu’à l’instar de Joseph, elle s’efface « en secret » quand il faut. Et qu’elle soit jeune, paisible et simple, à l’exemple de Marie portant en elle le Fils de Dieu !

 

Mardi 24 décembre : Nuit de Noël

LA BONNE NOUVELLE

Marie et Joseph ont couché leur nouveau-né dans une mangeoire, mais une grande lumière enveloppe et conduit les bergers jusqu’à l’Enfant. Les anges chantent : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et paix sur la terre aux hommes qu’il aime. » Première nuit de Noël ! Désormais, à chaque nuit de Noël éclate notre joie : « La grâce de Dieu s’est manifestée. »

Veillée à 23h30, messe à minuit.

 

Mercredi 25 décembre : Jour de Noël

L’ANNONCE DU SALUT

L’Evangile regarde vers ce qui était « au commencement » et qui éclaire « ces jours où nous sommes » (2e lecture), cet aujourd’hui de notre histoire et de notre eucharistie, où arrivent jusqu’à nous « les pas du messager » (1ère lecture). C’est bien « aujourd’hui » que s’accomplit le salut, un salut dont la fête de Noël nous redit qu’il est « joie » !

Horaire du dimanche : messes à 10h00 et à 16h30

 

Dimanche 29 décembre : La Sainte Famille, année « A »

CHOISIS PAR DIEU

Le message de Dieu prend aujourd’hui le ton le plus simple, le plus quotidien. Dieu est le Dieu du quotidien, attentif à tous les âges de la vie. On est bien loin ici de toute polémique ! A travers les vissicitudes de leurs vies, Marie et Joseph se situent dans un échange qui les conduit vers Dieu, un Dieu qui est relation.

 

Mercredi 1er janvier : Marie, Mère de Dieu & Journée mondiale de la paix

JESUS, DIEU QUI SAUVE

« Que le Seigneur fasse briller sur toi son visage ! » Le souhait est exaucé puisque le Verbe s’est fait chair : « Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme ! » L’enfant né dans la pauvreté reçoit le nom de Jésus – Dieu sauve -, et Marie, sa mère, Marie, mère de Dieu, est notre mère : merveilleuse bénédiction du Seigneur illuminant chaque jour de l’année !

Messe à 10h00 (pas de messe à 16h30)